> iFeelSmart : le mariage heureux de la télé et d’Internet

 
 

Etre à la télévision ce qu’Apple a été à la révolution du Smartphone. L’ambition d’iFeelSmart, jeune entreprise française pourrait paraître bien présomptueuse. Mais, scruté de près par les acteurs du secteur, ce spin-off du groupe Orange, devrait créer la surprise dans les mois à venir, avec une expérience utilisateur fluide, rapide et ludique qui marie avec une perfection inégalée le monde de la télé à celui d’Internet.
 
iFeelSmart part de loin. Après trois ans de développement au sein de la maison Orange, qui cherchait à développer sa propre solution de télévision numérique connectée, des décisions stratégiques conduisent le groupe à abandonner le projet. Ses deux principaux acteurs, Shy Shriqui et Xavier Bringué décident alors de reprendre le projet en créant leur entreprise. Les deux anciens salariés du groupe Orange négocient pendant plusieurs mois un spin-off des développements réalisés.  La nouvelle entreprise est aujourd’hui totalement indépendante du groupe et poursuit les développements produits. Résultat ? « Aujourd’hui nous avons un produit comme aucune start-up ne peut en avoir au stade de développement qui est le nôtre », assure Xavier Bringué, CEO de iFeelSmart.
 
Une interface ludique presque sensuelle
 

iFeelSmart développe une solution logicielle pour le marché des décodeurs, opérateurs et téléviseurs connectés : « une nouvelle génération d’interface utilisateur pour marier intelligemment le monde de la télé avec celui d’Internet et des applications, aussi bien sur les téléviseurs que sur les mobiles et tablettes », avec une expérience extrêmement fluide, rapide, agréable à utiliser et ludique. iFeelSmart transforme le poste de télévision en écran connecté, sans rupture d’usage pour ne pas déstabiliser les téléspectateurs. Le logiciel permet d’exécuter les fonctions classiques de la télévision (télévision en direct, enregistrement, …) mais aussi les nouveaux usages, tels que les applications, jeux, photos, vidéos, musique… et d’accéder à Internet de manière ouverte sur son écran. « Très tôt, nous avons compris que la télé était le dernier écran où la bataille de l’interface utilisateur n’avait pas encore eu lieu. Dans le monde de l’ordinateur personnel et du smartphone les grands acteurs ont pris cette place, mais dans le domaine de la télé rien n’existe, on en est encore presque à l’âge de pierre ! La télévision est un média qui existe depuis cinquante ans avec des usages, des modes d’interaction bien connus des utilisateurs : nous avons choisi la continuité, en emmenant l’utilisateur progressivement du monde de la télé classique vers le monde de la télé connectée », affirme Xavier Bringué.
 
Marchés locaux et fragmentés, modèles économiques, réseaux de distribution différents d’un pays à l’autre ne facilitent pas des initiatives globales. L’objectif de la start-up : créer une expérience telle qu’on la connaît sur les mobiles et les tablettes en terme de fluidité et d’aspect ludique, qu’on peut caractériser par la notion « playfull », d’où un côté presque sensuel de l’interface ». C’est ce type d’expérience qui permettra de démocratiser les usages, selon le co-fondateur d’iFeelSmart. La chance des deux entrepreneurs est d’avoir eu le temps de réaliser plus de 120 tests utilisateurs en France et en Angleterre, leur permettant d’analyser et de corriger sans cesse leur produit pour arriver au troisième tour de test « à des résultats dithyrambiques : lorsqu’on demandait aux gens qui avait fait ses produits, deux tiers nous répondaient, la maison à la pomme ! ». Tout est dit. Pas de perte avec le flux principal de la télévision, possibilité de brancher une caméra 3D en motion capture, navigation simplifiée, télécommande basique, écran compagnon évolué, recommandation cross-univers pour accéder à ses thématiques préférées… L’expérience de l’utilisation d’iFeelSmart est en effet assez bluffante de simplicité et d’ergonomie.
 
Réunir les marchés des constructeurs et des opérateurs locaux
 
La solution logicielle peut s’adapter à tous les téléviseurs du monde : « alors qu’on a tendance à opposer ces deux marchés, nous offrons un modèle économique qui permet de rapprocher le marché des constructeurs de terminaux qui sont des acteurs mondiaux avec le marché des opérateurs locaux ». Contrairement aux acteurs comme Google ayant proposé un produit totalement en rupture de l’écosystème télé existant, iFeelSmart a privilégié des relations partenariales avec les acteurs du secteur. « Nous avons notamment travaillé de manière extrêmement étroite avec les chaînes de télé, là où Google a échoué sur le marché américain en se mettant l’industrie de la télé à dos ». La chaîne américaine ABC estime d’ailleurs avoir trouvé en iFeelSmart, « la première SmartTV broadcaster friendly ! ». Un argument imparable. Même si les chaînes ne sont pas des clients directs d’iFeelSmart, elles sont des partenaires et des prescripteurs « extrêmement importants pour nous car elles peuvent amener énormément de valeur en développant des services liées au contenu télévisuel ». iFeelSmart cible commercialement les constructeurs de terminaux (télés connectées et box OTT) et les opérateurs avec leurs box IPTV, câble ou satellite. « Notre produit peut aussi bien marcher dans un téléviseur connecté que sur un décodeur de télé ». Aujourd’hui, la jeune entreprise française, qui a fait un carton au dernier CES (Consumer Electronic Show) de Las Vegas, discute avec plusieurs grands constructeurs de télévision connectée, surtout en Asie. « Nous sommes dans le bon timing, ce qui nous permet de discuter avec tous les grands acteurs aujourd’hui en Asie, au Moyen-Orient, au Japon, en Amérique du Nord, du Sud, en Europe… », conclut, confiant, Xavier Bringué. « Nous sommes sur un marché où les places sont à prendre dans les dix-huit mois qui viennent ».  

> L’info en plus :
A l’époque d’Orange, Xavier et Shy avaient fait appel à Dale Herigstad, l’un des plus grands designers du monde, lauréat de quatre Emmy Awards dans le domaine de la télé interactive et à l’origine des effets spéciaux tournant autour de la gestuelle pour le film Minority Report de Spielberg. Installé à Londres pour suivre le projet français, Dale continue d’ailleurs aujourd’hui à accompagner la start-up en tant que membre du Board of Advisor d’iFeelSmart.

 
> Voir la vidéo : interview de Xavier Bringué
 
iFeelSmart en bref
> Incubateur Technologies Numériques - Paris Incubateurs

> Site: Paris Région Innovation Nord Express
> Date de création: 20 Septembre 2011
> Fondateurs : Shy Shriqui et Xavier Bringué 

> Effectif : 7 personnes
> Distinctions: lauréat Scientipôle initiative

> Levées de fonds: fonds propres + love money

> Suivre iFeelSmart sur Twitter