> Travellution : le service le plus complet pour organiser ses voyages

 
 
 
Un Français, un Américain et un Italien. Il n’en fallait pas moins pour inventer et proposer une plateforme extrêmement complète dédiée à l’organisation du voyage. Dévoilée il y a quelques jours, Travellution a pour objectif simple de « faciliter l’expérience du voyage entre voyageurs qui partagent la même destination et les mêmes intérêts », propose Giacomo Bastianelli, CEO de Travellution.
 
L’idée d’une plateforme collaborative trottait depuis près de dix ans dans la tête de ce passionné de surf et de voyages, pour qui il manquait un moyen d’interconnecter des personnes ayant les mêmes centres d’intérêts. Occultant volontairement la création d’un énième réseau social, ce baroudeur achète dès le départ le nom de domaine de Travellution et s’entoure progressivement d’une « team » internationale pour mettre son idée en musique. « L’expérience peut devenir plus intéressante avec des personnes qui partagent la même envie de voyages », ajoute-t-il, évoquant à la fois son engagement entrepreneurial et la vocation de Travellution.
 
Organiser son voyage comme on fait ses courses sur un site de e-commerce
 
A l’issue du test d’une version beta de novembre 2011 à aujourd’hui, l’équipe de Travellution (incubée à Nouveaux Médias) propose désormais une autre mouture de sa plateforme, quasiment tout équipée. Qu’y trouve-t-on exactement ? L’ensemble des services que l’on peut piocher à divers niveaux sur d’autres plateformes de voyage : Travellution regroupe à la fois de quoi planifier, acheter, partager toutes les briques qui constitueront un voyage. La partie planification oriente le voyageur sur les hôtels, points d’intérêt, visites, activités et offre des informations pratiques en fonction de la destination choisie et de ses dates de voyage. Ce dernier choisit ses éléments comme sur un site de e-commerce et peut même orienter ses choix en fonction de ses envies (gastronomie, sport, nature, culture…). Une fois les courses faites, il a ensuite la possibilité de l’organiser via un agenda sur son espace privé et de visualiser son itinéraire sur une carte, qui lui offriront une vue d’ensemble. C’est ensuite qu’il pourra partager ce « trip » avec ses amis, qui pourront à leur tour ajouter d’autres lieux ou villes, et éventuellement l’ouvrir à d’autres voyageurs qui pourront suivre ce voyage ou lui demander des conseils s’ils souhaitent se rendre au même endroit. De la même façon, il pourra être « follower » et accéder aux voyages de ceux qui les ont rendu publics, modifier son itinéraire en copiant des bouts d’itinéraire et les contacter en direct via Travellution. « La partie virale est pour l’instant basique mais sera plus tard possible via Facebook et les réseaux sociaux », promet Giacomo Bastianelli.
 

Toutes les villes du monde répertoriées
 
Toutes les villes du monde sont répertoriées, « même Haddam, la ville américaine de 5 000 habitants d’où je suis originaire » : c’est John Rider, le co-fondateur de Travellution qui au gré des explications, montre que même les endroits les plus reculés de la planète sont répertoriés. En réalité, Travellution s’est associé à un partenaire pour chacun des services proposés, ce qui lui permet d’être aussi complet. Foursquare pour les points d’intérêts, Booking.com pour les hébergements, Eventful pour les événements, Get Your Guide pour les activités et bientôt Expedia pour les billets d’avion.
 
Travellution est uniquement disponible en anglais, vocation internationale oblige. La start-up vise d’ailleurs à séduire « un public de jeunes actifs voyageurs, intéressés par la création et le partage de voyages et qui utilisent déjà Internet pour voyager », souligne Giacomo Bastianelli. Autre public important : les étudiants. Travellution a déjà misé sur des opérations pour leur faire connaître le service en lançant par exemple l’an dernier le concours « Erasmus Dreamtrip » en partenariat avec Nokia et Fiat pour faire gagner un voyage de 25 jours en Europe à des étudiants en Erasmus.
 
 
Un public de jeunes voyageurs adeptes d’Internet
 
A ce jour près de 10 000 utilisateurs sont inscrits sur la plateforme. L’objectif ? 100 000 d’ici la fin de l’année. Le ciel est plutôt dégagé pour Travellution qui ne se connaît aucun concurrent frontal : « nous avons des concurrents sur chacun des sujets mais pas sur la totalité du service ». Lonely Planet propose un service d’agrégation, mais pas aussi précis, TripIt ne propose pas de contenu et le service est moins intuitif, sur l’aspect communautaire Gogobot est le plus connu. Côté business model, Travellution se rémunère via des commissions par affiliation avec les partenaires. Toujours à l’écoute des utilisateurs, le site affiche en permanence à gauche un petit widget qui permet à chacun de faire ses remarques en temps réel sur la page où il se trouve.
Bref, Travellution met à l’amende les guides papier pour rendre l’expérience de voyage plus authentique et plus humaine.
 
 
Travellution en bref


> Date de création : mars 2011

> Fondateurs : Yannick Thirion, John Rider, Giacomo Bastianelli

> Effectif : 5 personnes

> Levée de fonds : 300 000 euros (investisseurs privés)

> Prêt: 100 000 euros OSEO

> Advisory board : Raffy Kazandjian, Geoffroy De Becdelièvre, Ethan Beardsley, Rodolfo Baggio, Olivier Fleurot, Pierluigi Paracchi
> Suivre Travellution sur Twitter et Facebook

 
J’ai testé Travellution pour vous !
Premier atterrissage sur la planète Travellution. Paysages à couper le souffle dès la page d’accueil : immersion assurée. Pourquoi pas une petite escapade estivale au parc de Yosemite en Californie ? Je tape les huit lettres de la destination rêvée et j’arrive sur un espace qui regroupe toutes les informations sur ce lieu mythique. L’onglet « Infos » rappelle les informations de base : type de visa nécessaire, vaccinations recommandées, taux de change et météo. En basculant sur l’onglet « Places », je tombe nez à nez avec un panel complet des sites à ne pas manquer sur place : les Vernall Falls sont magnifiques, une nuit au Curry Village me tente bien, sans oublier une rando sur le Mist Trail. Que j’ajoute à ma liste. Un saut de puce dans la catégorie « Evénements » me donne la possibilité de réaliser un stage photo au cœur du parc. Hop, dans ma liste également. J’aimerai m’offrir des activités un peu exceptionnelles pour ces vacances : direction la case « Activités » où j’ajoute à ma liste deux heures de cours de paddling et une petite croisière à la découverte des dauphins et baleines au large de Newport Beach. Je l’ajoute à ma liste pour l’instant et suggérerai ces activités à mes amis, que nous pourrons ensuite réserver et payer en ligne avant notre départ. Case dodo à présent : après l’authentique Curry Village, je m’autorise un hôtel mais il n’y a pas beaucoup de choix du côté du parc ; j’opte pour une chambre en dehors de la zone touristique. Ne reste plus qu’à prendre les billets d’avion ! En m’identifiant via mon espace personnalisé, j’ai ensuite la possibilité d’organiser mon voyage au jour le jour en associant les activités choisies à un calendrier. Simple mais très pratique pour avoir une vue d’ensemble. Pas mécontente du résultat, j’invite mes compagnons de route à me donner leur avis et ajouter leurs propres suggestions. Nous nous échangeons des messages via la plateforme et nous construisons le voyage de nos rêves sans contraintes. Nous nous connectons en parallèle à d’autres voyageurs qui ont fait le même trajet pour leur demander leur avis…